Cette page évoluera régulièrement au rythme de mes recherches sur les dictons et proverbes liés à la météo. Voici d'ores et déjà mes premières réflexions issues de ma petite enquête personnelle...

Un peu d'histoire...

Les dictons se transmettent par voie orale de génération en génération. Ils permettaient aux paysans, par exemple, de se repérer temporellement pour comprendre la nature en reliant certaines périodes clés de l'année à des fêtes religieuses et à leurs saints associés. Sans autre source d'information, ils savaient qu'il était préférable de planter un arbre avant fin novembre ("tout arbre planté à la Sainte Catherine prend racine"). De même, les marins qui n'avaient évidemment aucune information météo se référaient à des dictons issus d'observations météos répétées par leurs aieux. Ces dictons ont traversé le temps, certains sont toujours très judicieux, d'autres complètement absurdes mais c'est bien souvent l'utilisation que nous en faisons aujourd'hui qui est inapropriée à leur fonction première.



Différents types de dicton

Les dictons météos sont légion, il en existe pour chaque saison, pour chaque jour ou presque du calendrier. C'est le premier type de dicton que je classerai dans une catégorie: les dictons datés. Certains le sont précisément, d'autres se réfèrent plutôt à une période spécifique.
Nous trouvons aussi tout une multitude de dictons fondés sur l'observation de phénomènes météos ("roseline du matin, pluie ou vent en chemin"), je les appellerai les dictons d'observations météos.
Il en existe d'autres basés sur des observations relatives aux astres, au comportement des animaux ou de la nature, ceux là seront classés dans la catégorie les dictons d'observations indirectes. Enfin, une ultime catégorie regroupera tous les dictons de superstition pure et simple: les dictons de superstition.



Les dictons datés

saints de glace

Nous pouvons distinguer 2 groupes: ceux qui se réfèrent à des dates précises ("Noël au balcon, Pâques aux tisons") et ceux qui étendent leur champ d'action à des périodes plus larges ("En avril ne te découvre pas d'un fil, en mai fais ce qu'il te plait").
La première catégorie n'a aucun fondement scientifique et il est effectivement illusoire de penser que le temps d'un jour de l'année puisse influencer celui d'un autre jour quelques semaines plus tard. Par contre, la seconde catégorie semble beaucoup plus pertinente mais à utiliser avec précaution.
La période des Saints de Glace (1) qui se situe les 11, 12 et 13 mai et qui fêtent les saints Mamert, Pancrace et Servais de l'ancien calendrier qui comptait 10 jours de trop (il faudrait donc les situer 10 jours plus tard à notre époque!) est un exemple bien représentatif.

saint Georges

Nous pouvons aussi citer Les Cavaliers St Georges (le 23 avril), St Marc (le 25 avril), St Eutrope (le 30 avril) et Ste Croix (le 3 mai) qui eux-aussi marquent des jours où le temps est plus perturbé.
Quoiqu'il en soit, il faut prendre ces dictons comme des marqueurs climatiques qui indiquent une période de l'année où des gelées tardives sont possibles et où le temps est très changeant et non comme une date bien précise. Les jardiniers l'ont bien compris et utilisent encore ces références même s'ils savent qu'il faut les adapter à l'époque climatique actuelle.



Les dictons d'observations indirectes

Ce sont surtout les observations indirectes du comportement d'animaux ou de végétaux qu'on relie tant bien que mal à des phénomènes météos qui donnent bon nombre d'absurdités! Néanmoins, certains recèlent toutefois une certaine part de vérité car ils sont liés à une réponse instinctive d'animaux à leur environnement. Prenons quelques exemples: "plus vite courent les fourmis, plus haut monte le mercure": les fourmis sont des insectes qui réagissent comme des baromètres naturels. Elles se déplacent plus vite par temps chaud et pression élevée que par temps froid et basse pression.
"L'hiver se poursuit pendant 6 semaines lorsque la marmotte voit son ombre le 2 février" est un célèbre dicton nord-américain sur lequel une étude statistique de 10 ans a montré qu'il ne se vérifiait que d'en 30% des cas, bref le hasard!
"Si les oignons ont beaucoup de pelures, l'hiver sera rude": si on excepte l'hypothèse selon laquelle l'oignon serait doué de capacités extrasensorielles lui permettant de réaliser des prévisions saisonnières, on peut raisonnablement penser que ce dicton est totalement absurde ou qu'il contient une coquille de conjugaison car les pelures seraient plutôt la conséquence d'une période froide déjà écoulée.
Les autres dictons d'observations indirectes proviennent de conséquences ou de causes réelles ou supposées de phénomènes astronomiques. Deux astres font l'objet de la plupart d'entre-eux: le soleil et la lune .

halo lune

Nous allons nous intéresser plus particulièrement à la lune qui a toujours fasciné les hommes et dicté bon nombre de leurs croyances.
"Lune brillante et blanche, pour plusieurs jours le beau temps" traduit une grande transparence de l'atmosphère avec un temps sec et clair synonyme d'anticyclone et donc de beau temps.
"Lune cerclée, pluie assurée" : le halo qui peut nimber la lune est le résultat de la réfraction de la lumière sur des cristaux de glace composant des nuages d'altitudes qui sont souvent présents à l'avant des fronts perturbés."Le temps change avec la nouvelle lune", proverbe bien connu de beaucoup d'entre-vous et qui est pourtant totalement faux! Je vous invite à consulter l'étude statistique qui a été réalisé par M. Gagnard (1) sur une période comprise entre avril 1946 et décembre 200 dans la région lyonnaise; les résultats sont édifiants!

(1) Site de M Gagnard



Les dictons d'observations météos

Ces dictons sont le résultats d'observations empiriques de conséquences ou de causes de phénomènes météos. Beaucoup d'entre-eux ont donc une signification réelle même si leur auteur en ignorait souvent l'explication scientifique.

rosée

"Rosée du matin, tout va bien" signifie que l'humidité présente au lever du jour disparaîtra rapidement avec l'élévation de la température lors du lever du soleil et amènera certainement du beau temps. Par contre, "Rosée du soir, il va pleuvoir" indique que l'air est déjà saturé d'humidité et donc que la baisse nocturne des températures va accentuer cette condensation en entraînant de la bruine.



Les dictons de superstition

Comme leur nom l'indique, ces dictons n'ont évidemment aucun fondement scientifique et se réfèrent souvent à des peurs ou croyances ancestrales. Si certains les citent encore par superstition ou habitude, ils tombent peu à peu dans la désuétude; dommage car ils prêtent souvent à sourire comme en témoigne "S'il vente le jour de votre mariage, vous déménagerez souvent".



Une petite conclusion...

Ces quelques réflexions sur les dictons ne sont que le fruit de ma propre enquête et n'ont pas la prétention d'apporter la vérité absolue; à chacun évidemment d'y ajouter sa propre opinion. Vous avez dû vous apercevoir que je ne cite que quelques exemples de dictons dans chaque catégorie, je vais m'employer dans les semaines à venir à en collecter un maximum afin de les regrouper par thèmes ou catégories dans un glossaire. Certains d'entre-vous ont peut être envie de voir un thème apparaître comme, par exemple, les dictons météos et le jardinage; dans ce cas, n'hésitez pas à me contacter (page contact, commentaires) pour me faire part de vos suggestions. En attendant cette collecte de dictons, vous en retrouverez de nombreux dans différents sites du web, il suffit de taper "dictons météos" dans un moteur de recherche et de se promener au gré de vos envies.

Topsites du Réseau Météo Français

Météo Servian-Thierry GEHIN-Copyright ©2010 --> 2017. Tous droits réservés.